Economie circulaire : Eqosphere dans « Les indicateurs de l’économie circulaire pour les entreprises »

Selon le Programme des Nations Unies pour l’Environnement, la consommation globale de ressources pourrait plus que doubler entre 2015 et 2050, mettant sous très forte pression les capacités planétaires. L’économie circulaire pourrait être une des réponses à l’épuisement des ressources et aux pressions sur l’environnement – pollution, destruction de la biodiversité.

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à explorer de nouveaux modèles d’affaires intégrant les principes de l’économie circulaire. Or, pour piloter leurs démarches et leurs stratégies, elles ont un besoin croissant d’indicateurs pour mesurer leur degré de circularité et ses effets sur l’environnement.

Pour les orienter, les membres d’Entreprises pour l’Environnement (EpE) et de l’Institut National de l’Economie Circulaire (INEC) ont réalisé, en octobre 2018, Les indicateurs de l’économie circulaire pour les entreprises.

Eqosphere a contribué à cette publication via les indicateurs d’impact de réduction du gaspillage alimentaire et non alimentaire mis en place au sein de l’entreprise :

  • Des indicateurs quantitatifs, qui sont analysés selon la régularité des opérations de revalorisation des clients et de leurs souhaits
  • Des indicateurs qualitatifs, analysés annuellement : des enquêtes de satisfaction des clients et des associations bénéficiaires des produits. 

Cette publication propose également une analyse par ressources et par secteurs d’activité pour se rapprocher du maximum de structures. Pour retrouver la publication dans son intégralité, cliquez sur le bouton ci-dessous.

 

Propos recueillis sur le site d’EPE, Entreprises Pour l’Environnement

Posted in Notre actu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *