Membre du conseil d'administration de la CRESS Île-de-France (Chambre régionale de l'économie sociale et solidaire), Eqosphere est une entreprise sociale dotée de l'Agrément solidaire/ESUS depuis 2012.

Eqosphere, 5 ans d'entrepreneuriat social : découvrez notre vision

Qu'est-ce que l'économie sociale et solidaire ?

L'économie sociale et solidaire (ESS) est un "mode d'entreprendre d'organisations privées adapté à tous les domaines de l'activité humaine" et fondé sur un principe de solidarité et d'utilité sociale. L'ESS rassemble les mutuelles, les coopératives, les fondations, les associations et les sociétés commerciales reconnues d'utilité sociale comme Eqosphere.

Eqosphere, une entreprise sociale

Pour Eqosphere, l'utilité sociale se matérialise avant tout par le triple impact positif de ses activités :

l'économie sociale et solidaire crée de la croissance
l'économie sociale et solidaire est au service de la société
l'économie sociale et solidaire protège l'environnement

Création de valeur économique

Réduction des frais de traitement des déchets et génération de revenus pour nos clients. Création d’emplois dans les filières de réemploi et de recyclage

Création de valeur sociale

La lutte contre la précarité s'inscrit au cœur de l'histoire d'Eqosphere et de sa mission sociale : soutenir et améliorer l'approvisionnement des acteurs de la solidarité

Création de valeur environnementale

Réduction des volumes de déchets et de l’émission de gaz à effet de serre. Optimisation de l’usage des ressources existantes par les filières de don, de réemploi et de recyclage

Pour mener à bien ses missions et développer ce triple impact, Eqosphere est dans une dynamique d'innovation continue en matière d'outils numériques, de partenariats intelligents et de process Qualité

De par ses solutions et ses valeurs, Eqosphere contribue à la mise en oeuvre des politiques publiques de  l'environnement et de la solidarité.

Eqosphere est par exemple signataire du Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire au titre des entreprises sociales. C'est la première fois que les entreprises sociales ont été reconnues comme une catégorie d'acteurs spécifique dans la mise en oeuvre d'une nouvelle politique publique. 

[Télécharger le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire]

Qu'est-ce qu'une entreprise de l'économie sociale et solidaire ?

Depuis 2014, une société commerciale non coopérative peut être reconnue entreprise de l'économie sociale et solidaire. Pour cela, elle doit respecter les conditions suivantes : 

  • L'entreprise a comme objectif principal la recherche d’une utilité sociale, cet objectif doit être mentionné dans ses statuts
  • Sa gouvernance démocratique prévoit l'information et la participation des associés, des salariés et des parties prenantes
  • Au moins 50% des bénéfices doivent être affectés à la mission sociale de l'entreprise 
  • Au moins 20% des bénéfices doivent être affectés à la constitution d'une réserve statutaire, celle-ci ne peut être distribuée
  • Le capital social ne peut pas être réduit ou amorti sauf en cas de perte ou de nécessité pour la continuité de l'activité

L'Agrément solidaire/ESUS (entreprise solidaire d'utilité sociale) est délivré par les DIRECCTE (Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi). Il exige un niveau supérieur d'engagement concernant :

  • la politique de rémunération (échelle des salaires)
  • les titres de capital de l'entreprise. Ils ne sont pas admis aux négociations sur un marché d'instruments financiers
  • l'objectif d'utilité sociale. Sa charge doit avoir un impact significatif sur le compte de résultat ou la rentabilité financière 

Retrouvez notre vision de l'entreprise sociale

Les chiffres de l'économie sociale et solidaire

L'économie sociale et solidaire représente 10,5% du PIB français avec plus de 221 000 établissements et 13,5% de l'emploi privé avec 2,37 millions de salariés

Les structures de l'ESS sont solidement implantées sur certains secteurs d'activités comme les entreprises d'insertion par l'activité économique, les complémentaires santé ou les établissements d'enseignement culturel. Elles innovent également dans de nombreux autres domaines comme les énergies renouvelables, la finance solidaire et l'agriculture biologique.

Des partenaires institutionnels d'Eqosphere et de l'économie sociale et solidaire

Le Conseil National des CRESS et les chambres régionales ont vocation à représenter les acteurs de l'ESS et sont l'interlocuteur privilégié des pouvoir publics. Les CRESS ont pour mission de promouvoir les valeurs de l'ESS.

Depuis plus de 25 ans, France Active aide les personnes en difficulté à créer leur entreprise et finance les entreprises solidaires. Leur objectif : mettre la finance au service des personnes, de l'emploi et des territoires. France Active a été le premier financeur d'Eqosphere.

Créées en 2010, les Direccte regroupent des services administratifs issus de divers horizons : commerce extérieur, tourisme, commerce et artisanat, intelligence économique, industrie, travail et emploi, concurrence et consommation. Elles sont en charge de délivrer l'Agrément solidaire/ESUS.

Sources : CNCRESS et economie.gouv.fr