Diagnostics

En amont du plan d’actions, le chef de projet
d’EQOSPHERE établit un double diagnostic : quantitatif sur les volumes de surplus et déchets (hors déchets des BTP et dangereux) et qualitatif sur les facteurs de gaspillage et de production de déchets.
Cette expertise technique est la première brique du programme de réduction et de valorisation des surplus et des déchets.

Comment ça marche ?

Comment se déroulent les diagnostics quantitatifs et qualitatifs d’EQOSPHERE ?

1

Dans un premier temps l’équipe d’EQOSPHERE vient à votre rencontre pour établir le périmètre de la mission.

2

Vient ensuite une phase d’observation sur site (plus ou moins longue selon la taille du site et sa complexité, les volumes et diversité des flux de produits, matières et déchets, les collectes de données et les entretiens avec les différents interlocuteurs…). L’objectif ? Comprendre vos process et pratiques en matière de gestion des surplus et des déchets, et d’intégrer des données quantitatives.

3

Ensuite l’équipe d’EQOSPHERE analyse ces données (statistiques, tri des datas, comparaisons…) et vous restitue les résultats d’un diagnostic « exhaustif, sincère et accepté », fidèle à sa méthodologie.

À partir de ce moment des préconisations peuvent être proposées et la phase de l’accompagnement et du plan d’actions correctives prioritaires peut être déployée.

Le traitement des données

En fonction de votre secteur d’activité et de votre structure, les données pertinentes varient. Voici quelques exemples des données récoltées lors de la phase de diagnostic qui sont ensuite restituées sous forme d’outils d’aide à la mise en place de plans d’actions de réduction des déchets.

GMS

Taux de casse, taux de casse par rayon, volume de dons, démarque promotionnelle, tonnages de biodéchets et de DIB, taux de remplissage des camions, évolution des quantités collectés de déchets, démarque connue et inconnue, gestion des stocks (rotation, rebus)

Restauration
collective

Grammage, volume de
biodéchets et d’emballages, reste d’assiettes, préparations non consommées, restes sur site de production, statistiques par repas, top-flop des aliments gaspillés

Lieux
complexes

Tonnages par type de
déchets, fréquentation publique,
approvisionnement (quantités)…

Mais aussi…

des données spécifiques à l’évenementiel sportif aux territoires insulaires aux secteurs touristiques

Parmi nos Clients & Partenaires

Vous souhaitez plus d’informations ?

Vous avez besoin d’un devis ?