La Région Sud a maintenant sa Maison de l’ESS

Posté le 29 Sep 2021

Depuis 2012, EQOSPHERE milite activement pour la promotion et l’essor de l’économie sociale et solidaire sur les territoires au sein d’instances nationales et gouvernementales et avec les ministères en charge de l’économie sociale et de la transition écologique notamment. Cela se vérifie également par le statut d’administrateur (référent économie circulaire et transition écologique) de Xavier Corval, président D’EQOSPHERE, dans les CRESS Ile-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur.

C’est donc avec grande joie, que l’équipe d’EQOSPHERE a vu naitre l’initiative de la Maison de la Maison de l’Economie Sociale et Solidaire « ESS SUD », un nouveau pôle de référence à l’initiative de la Chambre Régionale des entreprises de l’ESS. EQOSPHERE était présente à l’inauguration de ce nouveau lieu à Marseille. L’occasion d’inviter Denis Philippe, président de la CRESS Provence-Alpes-Côte d’Azur à répondre à trois questions.


Tout d’abord, quelle est l’ambition de cette Maison de l’ESS ?

Denis Philippe – « Située en plein cœur de Marseille sur la Place Felix Baret dans le 6e arrondissement, la Maison de l’Economie Sociale et Solidaire « ESS SUD » est un nouveau pôle de référence à l’initiative de la Chambre Régionale des entreprises de l’ESS. Son acte fondateur est porté par 3 acteurs majeurs de l’ESS : la CRESS Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’Union des employeurs de l’économie Sociale et Solidaire (UDES) et le Mouvement associatif Sud Paca. Ce regroupement est un acte novateur en Provence-Alpes-Côte d’Azur, à la croisée du développement économique, du dynamisme associatif et du dialogue social. C’est aussi une maison de l’ESS dans laquelle demain, elle sera plus grande et pourra accueillir d’autres entreprises de l’ESS. 

Concrètement qu’est-ce que cela va changer pour les acteurs de l’ESS de la Région Sud ?

DP – « Cet espace inédit est ouvert essentiellement aux élus, aux partenaires et aux entreprises de l’ESS de la région que sont les associations, les coopératives, les fondations, les fonds de dotations, les mutuelles et les sociétés commerciales d’utilité sociale.

Les acteurs de l’ESS pourront y trouver des formations, participer à des conférences, trouver des dispositifs qui répondent à leurs besoins. Via un panel de services, la CRESS Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’Union des employeurs de l’économie Sociale et Solidaire (UDES) et le Mouvement associatif Sud Paca accompagnent les entreprises et les employeurs de l’ESS dans leurs projets, et les aident dans les différentes étapes du développement de leurs structures. 

« ESS Sud », c’est également un espace privilégié dans lequel, sous le pilotage de la CRESS, se construira avec les acteurs représentatifs des familles de l’ESS et les acteurs de l’accompagnement, le plaidoyer pour défendre les intérêts de l’entrepreneuriat de l’ESS. »

Les acteurs de l’ESS en Région Sud semblent se mobiliser fortement depuis plusieurs mois… Une chance pour la relance/transition écologique de notre territoire ?

DP – « Les entreprises de l’économie sociale et solidaire ont des solutions particulières, innovantes et adaptées qui répondent à de nombreux enjeux en matière d’économie circulaire et de réduction des déchets, de lutte contre le gaspillage alimentaire, de mobilité, de consommation responsable, de circuits courts… Ces acteurs font partie intégrante de la relance et les politiques publiques mettent en place des dispositifs de soutien et de financement pour accélérer la transition écologique des entreprises. »



Partager avec